Les traitements symptomatiques

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Qu’est-ce que c’est ?

Comme leur nom l’indique, les traitements symptomatiques visent à soulager les symptômes.

En cas d’allergie, ils ne la guérissent pas, donc si l’allergène est toujours présent et que le traitement est interrompu, les symptômes récidivent. Ils sont complémentaires aux mesures d’éviction, si ces dernières ne suffisent pas, et à la désensibilisation si elle n’est pas complètement efficace.

A quoi servent les traitements symptomatiques ?

Ils servent à soulager les symptômes, comme les démangeaisons, la toux, les rougeurs. Le but est d’améliorer votre qualité de vie, en parallèle aux traitements qui visent à traiter la cause de la maladie. 

Comment s’utilisent les traitements symptomatiques ?

Selon les manifestations de votre maladie, des traitements peuvent vous être prescrits en
application locale ou par voie générale.

Les traitements appliqués localement, aussi appelés topiques, sont par exemple :

  • Des gouttes pour les yeux : à base de larmes artificielles ou d’anti-histaminiques, par exemple.
  • Des sprays pour le nez : à base de corticoïdes par exemple.
  • Des sprays pour les bronches : à base de bronchodilatateurs ou de corticoïdes, par exemple.
  • Des crèmes ou pommades pour la peau : à base d’hydratant, de corticoïdes ou d’immunosuppresseur, par exemple.
 

Les traitements administrés par voie générale, aussi appelés systémiques, sont par exemple:

  • Des comprimés ou des sirops pour soulager les allergies : à base d’antihistaminiques, d’anti-leucotriènes, de corticoïdes, entre autres
  • Des injections ou perfusions de médicaments peuvent aussi être réalisées en cas de nécessité.

Quels sont les risques des traitements symptomatiques ?

Le principal risque est la survenue d’effets secondaires des médicaments.

Ceux appliqués localement peuvent occasionner une irritation (rare), une nouvelle allergie (possible mais rare), une infection locale (rare). Une si faible partie va dans le sang, si la posologie est respectée, que des effets secondaires généraux sont exceptionnels.

Les traitements administrés par voie générale peuvent avoir différents effets secondaires, comme par exemple :

  • Anti-histaminiques (surtout les plus anciens, dits de 1ère et 2e génération) : fatigue, somnolence, sécheresse de la bouche, vertiges
  • Anti-leucotriènes : fatigue
  • Corticoïdes : effets secondaires à court terme : augmentation de l’appétit, prise pondérale, rétention d’eau, manque de potassium, dérèglement de diabète ou d’hypertension artérielle, insomnies, nervosité; effets secondaires à long terme : diabète, hypertension artérielle, ostéoporose, nécrose osseuse, fonte musculaire, glaucome, cataracte, dépression, troubles de l’humeur, agressivité, aggravation d’une dépression, infections

Ces effets secondaires sont variables d’une personne à l’autre, et non prédictibles. Souvent, ils dépendent de la dose prise. Votre médecin peut vous prescrire des médicaments ou autres mesures pour soulager voire résoudre ces problèmes.