Mesures d’éviction des moisissures

Allergologie / Mesures d’éviction des moisissures
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

Les moisissures sont de petits champignons invisibles à l’œil nu. Elles vivent surtout dans les lieux humides, à différentes températures selon l’espèce, et se nourrissent de tout ce qui est organique (aliments, surtout fruits et légumes, bois, feuilles mortes…). Elles colonisent les pièces humides comme les salles de bain, de même que les réfrigérateurs, les tapis, les moquettes, les vêtements, etc.

Il en existe de nombreuses sortes, pouvant être classées un peu artificiellement entre les moisissures de l’intérieur des édifices et celles de l’extérieur (mais qui peuvent entrer dans les édifices…) :

  • Les moisissures de l’intérieur, qui se rencontrent toute l’année, à des taux variables selon l’état du lieu où l’on se trouve. Ce sont typiquement les espèces de l’aspergillus et de penicillium.
  • Les moisissures de l’extérieur, qui se rencontrent toute l’année, mais principalement en été / automne. Ce sont surtout les espèces d’alternaria et de cladosporium.


Pour éviter d’entrer en contact avec les moisissures, les mesures d’éviction suivantes sont utiles et complémentaires aux traitements prescrits par votre médecin. Le but de ce document est de vous donner des pistes pour vous protéger des allergènes qui vous posent problème tout en altérant le moins possible votre qualité de vie.


Ne pas créer un environnement favorable aux moisissures :  

  • Limiter l’humidité : éviter les eaux stagnantes, réparer les dégâts des eaux, aérer 30 minutes au moins par jour, éventuellement utiliser un déshumidificateur (qui doit être nettoyé régulièrement), laisser entrer le soleil dans les pièces humides, ne pas occlure les bouches d’aération
  • Ne pas nourrir les moisissures : ne pas laisser les aliments se dégrader, éviter les plantes en pot, les aquariums, les stocks de vieux vêtements / vieux papiers, canapés en tissu, etc. Eviter le papier peint ou utiliser des colles anti-fungiques, utiliser de la peinture anti-fungique

Eliminer les moisissures déjà présentes :
  • Nettoyer les salles d’eau / poubelles / robinetterie / machines à laver / joints de réfrigérateur / filtres et autres parties des déshumidificateurs et des humidificateurs et climatiseurs 1 fois par semaine à l’eau de Javel diluée à 10%, même s’il n’y a pas de moisissures visibles
  • En cas d’utilisation d’un humidificateur, changer l’eau tous les jours et le nettoyer régulièrement
  • Eviter le compost, les feuilles et bois morts
  • Eviter les balades en forêt après la pluie ou en cas de brume / brouillard
  • Eviter les caves et sous-sols
  • Se débarraser de ce qui est visiblement moisi 
  • Laver les dépôts de moisissures avec de l’eau de Javel diluée à 10%, si possible par quelqu’un qui n’est pas allergique aux moisissures, sinon porter un masque, des lunettes et des gants pour le faire.
 
Choisir ses occupations :
  • Vacances : l’idéal est un lieu peu humide et répondant aux caractéristiques mentionnées précédemment.
  • Métier et loisirs : l’idéal est de choisir des activités qui ne se pratiquent pas dans des lieux peu aérés, humides, où peuvent se trouver des moisissures en grande quantité … sans pour autant renoncer à ses passions ! Il peut être utile de discuter avec votre allergologue des risques des activités envisagées.
 
Porter avec soi la trousse d’urgence prescrite par votre médecin :
  • Selon les manifestations de votre allergie, votre médecin vous a prescrit un traitement contre l’asthme, la toux, le rhume, la conjonctivite ou les démangeaisons. Il est impératif de les avoir avec vous en permanence, car les mesures d’éviction décrites dans ce document peuvent ne pas suffire à éviter les allergènes que vous ne supportez pas.

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

Découvrez d'autres articles

Environnement adéquat

Mesures d’éviction des acariens

Les acariens sont de petits animaux invisibles à l’œil nu, qui appartiennent à la famille des araignées. Ils vivent à des températures de plus de 20°C et à des taux d’humidité de plus de 60%.

Environnement adéquat

Prendre soin de ses voies respiratoires

Les voies respiratoires sont constituées du nez, des sinus, de la bouche, du larynx, du pharynx et des poumons (trachée, bronches, bronchioles et alvéoles). En somme, ce sont les voies par où l’air que l’on