Diagnostic

Suis-je allergique aux pollens ? Ai-je de l’asthme ? A quoi est dû mon eczéma ? Est-il dû aux produits que j’utilise à mon travail ? Je suis allergique aux cacahuètes, est-ce que je peux manger des noisettes ? J’ai une allergie à la pénicilline, quel autre antibiotique puis-je prendre ? J’ai fait plusieurs infections cette année, ai-je une immunodéficience ? Mes yeux et ma bouche sont secs, ai-je une maladie auto-immune ? Mes articulations gonflent, font mal et restent bloquées, ai-je une maladie auto-immune ?

Si vous vous posez ce type de questions, entre autres, une consultation chez un immuno-allergologue pourrait vous servir. Vous pouvez en parler à votre médecin traitant, ou prendre directement rendez-vous.

L’immuno-allergologue dispose de plusieurs outils afin d’établir si vous souffez d’une maladie du système immunitaire, et si oui laquelle. Selon la situation, il aura besoin de plusieurs ou d’un seul d’entre eux.

Ces outils sont (liste non exhaustive, documentation à télécharger) :

  • Les tests cutanés: réalisés sur la peau, il y en a plusieurs types, permettant de déterminer si vous êtes allergique à des pollens, des animaux, aux acariens, aux venins de guêpes et / ou abeilles, au latex, à des médicaments, aux produits de contraste iodés, à des aliments, à des produits chimiques, à des cosmétiques, etc.

  • La recherche d’IgE spécifiques: par prise de sang, pour déterminer si vous êtes allergique à des pollens, des animaux, aux acariens, aux venins de guêpes et / ou abeilles, au latex, à des aliments, etc.

  • La spirométrie et le suivi du peak flow: mesures de votre souffle, par exemple pour rechercher un asthme. Un test de provocation bronchique peut aussi être utile selon votre situation.

  • Les tests de provocation: sous contrôle médical, vous recevez une substance à laquelle vous êtes potentiellement allergique, si le reste du bilan n’est pas suffisant (tests cutanés et prise de sang), pour être sûr que vous la supportez et n’y êtes donc pas allergique. Ex : allergie à la pénicilline, vérification que vous supportez un antibiotique qui s’appelle céphalosporine (cousin de la pénicilline, mais très utile et rarement allergies croisées).

  • Le bilan de la fonction immunitaire: par prise de sang, le laboratoire détermine ensuite si toutes les cellules (les soldats) qui font l’immunité sont présents en nombre suffisant, s’ils fonctionnent et si leurs armes (anticorps) sont suffisants.

  • La recherche d’auto-anticorps: par prise de sang, le laboratoire détermine, selon la maladie suspectée, si des anticorps anormaux qui vous attaquent sont présents (ex : facteur anti-nucléaire, facteur rhumatoïde).

  • La mesures des paramètres inflammatoires: par prise de sang, le laboratoire mesure les conséquences des signaux d’alarme donnés par le système immunitaire (ex : VS et / ou C-réactive protéine augmentée).

Pour en savoir plus sur ces examens, la Dre S. Paiano a rédigé de courtes fiches explicatives. En effet, sa philosophie est que vous êtes le partenaire principal de vos soins, et que vous devez être bien informé pour pouvoir participer à votre prise en charge, sans pour autant passer des heures à chercher des informations par vos propres moyens.

 

Documentation à télécharger

Les Auto-Anticorps - Qu'est-ce que c'est ?

Les auto-anticorps sont des anticorps dirigés contre la personne qui les a produits, c’est-à-dire que les armes normalement produites par le système immunitaire pour défendre le corps des microbes l’attaquent. Il y a des anticorps dirigés contre le corps en …

Le Bilan de la Fonction Immune - Qu'est-ce que c'est ?

Le bilan de la fonction immune sert à déterminer si le système immunitaire est capable de défendre le corps des microbes qui l’attaquent. Ce bilan est utile en cas de survenue d’infections à répétition, principalement. Il consiste en différentes mesures, choisies …

Le dosage des IgE Spécifiques - Qu'est-ce que c'est ?

Les IgE, abréviation d’immunoglobulines E, sont des anticorps qui participent aux allergies, principalement aux réactions dites immédiates. On peut mesurer combien il y en a dans le sang (IgE totales) ou combien il y en a de spécifiques à une substance, par exemple…

Les Paramètres Inflammatoires - Qu'est-ce que c'est ?

Les paramètres inflammatoires sont les signes biologiques que le système immunitaire a donné l’alarme et qu’il est en train de se battre, que ce soit contre une infection ou dans le cadre d’une maladie auto-inflammatoire ou auto-immune, par exemple. Ces paramètres sont …

La Mesure du Peak Flow - Qu'est-ce que c'est ?

Le peak flow (PF) sert principalement à suivre l’activité de l’asthme, si le diagnostic a déjà été posé. Il sert aussi à déterminer l’efficacité des médicaments pris et à adapter le traitement. En effet, il arrive régulièrement que le PF diminue alors que vous ne vous apercevez pas …

La Spirométrie - Qu'est-ce que c'est ?

La spirométrie sert à mesurer la fonction des poumons. Elle permet de déterminer s’il y a une anomalie dans la circulation de l’air dans les voies respiratoires, allant de la gorge à la trachée, aux bronches et aux petites bronches (bronchioles). Ainsi peuvent être détectés …

Les Tests Cutanés - Qu'est-ce que c'est ?

Les tests cutanés, comme leur nom l’indique, sont des tests réalisés sur la peau. Ce sont les tests les plus performants pour détecter les allergies. Il en existe plusieurs types : prick tests (PT), intra-dermoréactions (IDR), tests épicutanés (TEC) aussi appelés patch …

Les Tests de Provocation - Qu'est-ce que c'est ?

Les tests de provocation ont pour but d’exclure ou parfois confirmer une allergie, quand les autres tests (cutanés ou sanguins) n’ont pas permis de le faire avec assez de certitude. Il en existe plusieurs types, selon la voie d’administration de l’allergène ou de l’agent irritant …

 

Dre Sandra Paiano

 

Place Cornavin 4
1201 Genève

 

Téléphone 022 731 02 17